Sensibilisation

Apprenez les termes

Qu’est-ce que la maladie du cœur?

Les maladies du cœur surviennent lorsque les artères qui irriguent le muscle cardiaque se rétrécissent et durcissent à cause d’une accumulation de plaque sur leurs parois internes. Plus la plaque continue de se développer, plus le flux du sang vers le cœur est réduit. Cela peut causer une crise cardiaque.

La maladie du cœur est un état physique irréversible. Même si certaines procédures peuvent aider le sang à circuler plus facilement vers le cœur, les artères restent endommagées. Cela augmente le risque de faire une crise cardiaque et peut restreindre la qualité de vie.

La maladie du cœur peut être facilement prévenue. En changeant vos habitudes de vie et en ayant une bonne connaissance des facteurs de risque, vous pouvez faire une différence et améliorer votre santé à long terme.

Qu’est-ce qu’une crise cardiaque?

Une crise cardiaque (aussi appelée « infarctus du myocarde ») se produit lorsqu’une artère est bloquée par la plaque, empêchant le sang riche en oxygène et en nutriments d’atteindre le cœur. Si l’artère n’est pas ouverte rapidement, la section bloquée du muscle cardiaque commence à mourir, conduisant à des dommages permanents. L’importance des dommages est proportionnelle à la longueur du temps d’attente de la personne affectée avant qu’elle reçoive une intervention médicale.

Qu’est-ce qu’un arrêt cardiaque?

L’arrêt cardiaque se produit lorsque le cœur cesse de battre. Cela signifie qu’aucun sang n’est pompé à travers le corps. Dans cette situation, un traitement immédiat est essentiel pour éviter le décès de la personne affectée.

Signes précurseurs d’une crise cardiaque

Tandis que certaines crises cardiaques sont soudaines et violentes, d’autres commencent par une douleur légère et une sensation d’inconfort. Il est fréquent que ces symptômes soient incorrectement diagnostiqués ou simplement ignorés et les patientes attendent souvent trop longtemps avant de recevoir de l’aide. C’est pour cela qu’il est primordial de savoir reconnaître les signes.

  • Inconfort au niveau de la poitrine ; sensation d’oppression, de pincement, de brûlement, de douleur ou de lourdeur 
  • Inconfort ou douleur dans d’autres régions du corps comme le cou, la mâchoire, les épaules, les bras, le dos ou le ventre 
  • Essoufflement
  • Transpiration
  • Nausée ou problèmes gastro-intestinaux
  • Étourdissement
  • Fatigue excessive 

Il est possible que ces signes ne se manifestent pas tous, ou que certains d’entre eux disparaissent et reviennent. Même si vous n’êtes pas certaine qu’il s’agit d’une crise de cœur, n’attendez pas avant d’intervenir. Plus le traitement est administré tôt, meilleures sont vos chances de survie. Une intervention rapide assure aussi qu’une plus grande partie du muscle cardiaque peut être sauvée, réduisant les risques d’invalidité et améliorant ainsi la qualité de vie.

Si vous voyez une personne s’effondrer, perdre sa capacité à communiquer et arrêter de respirer, cette personne subit un arrêt cardiaque. Il est alors urgent d’appeler le 9-1-1.

Le cœur d’une femme est différent.

Les maladies cardiaques peuvent se présenter différemment chez les femmes, car biologiquement, le cœur de la femme est différent de celui de l’homme.
La représentation classique d’une crise cardiaque – un serrement soudain à la poitrine suivi d’un effondrement – n’est pas toujours la façon dont les femmes la subissent. Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de présenter des symptômes atypiques, comme une fatigue inhabituelle, de l’anxiété, un essoufflement, une indigestion, des nausées, des vomissements et des douleurs au dos ou à la mâchoire. Puisque ces symptômes se retrouvent dans les indispositions plus communes et sont souvent plus discrets, ils peuvent être plus difficiles à diagnostiquer.

Comment réagir?

Une crise cardiaque est une urgence grave et y réagir rapidement est une question de vie ou de mort. Si vous subissez ces symptômes ou que vous êtes témoin d’une personne qui les subit, vous devez immédiatement appeler le 9-1-1.

Les services médicaux d’urgence (SMU) peuvent commencer le traitement dès leur arrivée.

Si vous êtes victime de ces symptômes, il est important d’arrêter toute activité et de s’asseoir ou de s’allonger dans une position confortable. Si un médecin vous a prescrit de la nitroglycérine, prenez-la comme indiqué. Mâchez et avalez un comprimé d’Aspirin® (ASA), sauf si vous y êtes allergique. Si vous êtes dans votre maison, assurez-vous que la porte d’entrée est déverrouillée afin que les SMU puissent vous rejoindre rapidement. Si vous prenez des médicaments, il est également conseillé d’en conserver la liste dans votre portefeuille ou dans un endroit facilement accessible.

Si vous êtes en compagnie de quelqu’un qui subit un arrêt cardiaque, restez au téléphone avec l’opérateur du 9-1-1 jusqu’à l’arrivée des SMU.

L’opérateur pourra vous aider à effectuer une réanimation cardio-respiratoire (RCR). Si possible, lorsque vous performez une RCR, demandez à quelqu’un d’aller récupérer un défibrillateur externe automatisé (DEA). Utilisez l’appareil en suivant les instructions fournies.